Toit de chaume : avantages et inconvénients

Le toit de chaume est un revêtement de toit tout à fait particulier. En tant que couvreurs chaumiers, nous sommes régulièrement amenés à renseigner les propriétaires ou futurs propriétaires sur cette toiture si ancienne. Avant la pose d’un toit de chaume, il est toujours intéressant de se pencher sur les avantages et les inconvénients de ce matériau de toiture. Cette page vous explique tout ce que vous devez comprendre sur les toitures en chaume.
Demandez gratuitement un devis pour un toit de chaume

Le principe de la toiture en chaume

Le toit de chaume est une couverture de toit ancienne, peut-être même l’une des plus anciennes encore utilisées de nos jours. Cette couverture est une toiture conçue à partir de tiges de végétaux, assemblées dans des bottes.

Les bottes de chaume sont liées entre elles sur des tasseaux, de manière à former une couverture de toit épaisse, isolante et parfaitement étanche.

Le chaume est un matériau qui peut être réalisé avec différents végétaux (les plus fréquents étant la paille de seigle et les joncs de roseaux). Chez les Chaumiers Hauts Normands, nous utilisons spécifiquement des joncs de roseaux, car ils nous permettent de créer des toitures esthétiques et durables.

Les toitures en chaume sont un riche héritage patrimonial. Cette toiture paysanne a été utilisée pratiquement dans toute l’Europe, avant d’être progressivement remplacée par d’autres matériaux de toiture à partir du XIXe siècle.

Toit de chaume : réalisation

Le toit de chaume est constitué à partir de bottes de chaume, un matériau végétal (souvent composé à partir de paille de seigle ou jonc de roseaux).

Recevez gratuitement un devis de couvreur chaumier

Toit de chaume : avantages et inconvénients

En tant que couverture de toit assez rare, le toit de chaume fait souvent l’objet de nombreuses interrogations. Avant l’achat d’une chaumière, ou si vous hésitez à installer une telle toiture, il est important de bien vous informer sur le sujet.

Examinons ensemble les avantages et les inconvénients liés à une toiture en chaume :

Les avantages du toit de chaume

En tant qu’artisans chaumiers, croyez bien que nous avons l’habitude de vanter les mérites des toits de chaume ! Nous sommes d’ailleurs heureux de voir cette couverture gagner à nouveau en popularité ces dernières décennies.

Il faut dire que le toit de chaume est une toiture écologique, dont l’utilisation répond à de nombreux enjeux actuels du bâtiment.

Mais listons plutôt les avantages des couvertures en chaume :

  • Toiture écologique et biosourcée : le chaume est conçu à partir de tiges de plantes. Cela en fait une toiture écologique, peu polluante à produire et 100 % biosourcée (conçue à partir de matériaux naturels et renouvelables). Contrairement aux tuiles en terre cuite ou au zinc, le chaume génère peu de pollution lors de sa production et de son transport. Il est aussi 100 % recyclable quand la toiture arrive en fin de vie.
  • Matériau léger : contrairement à l’ardoise ou aux tuiles, le chaume est un matériau de toiture léger, qui ne nécessite donc pas une charpente trop épaisse. Sur un projet neuf, cette caractéristique permet de faire des économies sur le coût total de la charpente.
  • Couverture résistante : s’il a à tort la réputation d’être un toit fragile, le chaume est en réalité très solide. Insensible à la grêle, au gel et à la neige, c’est une toiture très résistante si elle est régulièrement entretenue.
  • Toiture isolante : sur une toiture, le chaume est posé dans une épaisseur d’environ 30 centimètres. Cette épaisseur forme une véritable couche d’isolation extérieure par-dessus votre toiture. Les chaumières sont ainsi isolées du froid, de la chaleur, mais aussi du bruit (grâce à l’isolation phonique apportée par l’épaisseur des végétaux).
  • Pas de gouttière : c’est un détail qu’on ne remarque pas forcément quand on est profane, mais le chaume permet de se passer de gouttière ! C’est encore une légère économie rendue possible lors de la création ou de la rénovation de la toiture.
  • Toiture traditionnelle et patrimoniale : dernier détail non négligeable, le toit de chaume est une solution originale et qui fait partie du patrimoine. Les amateurs de maisons anciennes apprécieront une technique de toiture plusieurs fois millénaire, et qui fait partie du terroir. Les amateurs d’architecture craqueront quant à eux pour une toiture originale et surprenante, qui ne laisse personne indifférent.

Bien évidemment, la pose d’un toit de chaume reste un choix d’initié. Du fait de sa rareté sur le marché immobilier, il est rare qu’on se tourne vers le chaume par hasard !

Les avantages du toit de chaume

Le chaume permet de créer des toitures écologiques, durables, originales et très esthétiques.

Les inconvénients d’une couverture chaume

Le chaume est-il une toiture parfaite ? Inutile de nous accuser de chauvinisme, car nous admettons volontiers que cette solution comporte des défauts (comme toutes les autres toitures).

Le toit de chaume est un ouvrage bien particulier, et dont il est essentiel de comprendre le fonctionnement et les limites. Voici les différents inconvénients liés au chaume :  

  • Un entretien spécifique : pour commencer, il faut admettre que les toits de chaume doivent être entretenus de manière régulière. On conseille de faire intervenir un chaumier tous les 3 à 5 ans, pour démousser la toiture et remplacer certaines bottes de chaume (si nécessaire). Seuls les chaumiers assurent sérieusement cet entretien.
  • Une pose technique : les toits de chaume doivent être conçus avec une grande attention. Ce matériau nécessite une pente minimale de 35° (nous préconisons même 40°) pour assurer une correcte évacuation des eaux de pluie, et éviter la stagnation d’humidité. Naturellement, tous les couvreurs ne savent pas poser du chaume.
  • Des artisans rares : ensuite, il faut noter que les couvreurs chaumiers sont rares. Et pour cause, la pose de chaume n’est enseignée dans aucune formation d’État. Comme tous les chaumiers, nos équipes ont été formées directement par d’autres artisans chaumiers, parfois à l’international (notamment dans les Pays-Bas). La conséquence de cette rareté pour le client ? Des délais d’attente qui dépassent parfois un an !
  • Un coût élevé : le prix d’un toit de chaume est plus élevé que la tuile. Et pour cause, sa pose nécessite beaucoup plus de temps. Si nous nous refusons à qualifier cette couverture de haut de gamme, elle reste une solution qui exige un certain budget de départ. Si vous cherchez une toiture à petit prix, ce ne sera pas l’option la moins coûteuse.
  • Une pose encadrée : si le toit de chaume peut être posé dans de très nombreuses villes de France, certains plans locaux d’urbanisme (PLU) peuvent l’interdire.

Pour conclure sur les défauts du chaume, évoquons brièvement le cas du risque d’incendie. Dans les faits, un toit de chaume en bon état n’est pas plus sensible au feu que l’ardoise ou la tuile. Il faut comprendre que le chaume n’est pas simplement de la paille !

Les bottes de chaume sont serrées de telle manière qu’elles forment une couverture étanche et résistante au feu. En revanche, une vieille toiture en chaume mal entretenue et couverte de mousse pourra devenir sensible au feu. Nous en revenons donc ici sur l’importance d’un entretien régulier pour ce type de toiture.

Les inconvénients du toit de chaume

Les toits de chaume exigent un entretien tous les 3 à 5 ans, sans quoi leur durée de vie sera amoindrie.

Combien de temps dure un toit de chaume ?

Quand on parle des avantages et inconvénients d’un toit de chaume, la question de la durée de vie est toujours sur toutes les lèvres.

En moyenne, on considère que la durée de vie d’un toit de chaume se situe entre 40 et 50 ans. Ceci dit, cette durée de vie dépend de différents critères :

  • La qualité de la pose. La pente de toit est indispensable pour garantir une durée de vie correcte. Sous les 37°, le chaume risque de mal évacuer l’eau, et de pourrir plus rapidement.
  • Le type de chaume. Chez les Chaumiers Hauts Normands, nous avons décidé d’utiliser uniquement du jonc de roseau, qui offre selon notre expérience la meilleure durée de vie possible.
  • L’exposition du bâtiment.  Une chaumière fortement exposée au vent, aux intempéries et à la végétation risque d’avoir une toiture moins durable. On évitera la pose de chaume en bord de mer, ou au cœur d’une forêt.
  • L’entretien. Finalement, un entretien régulier est essentiel pour assurer la durée de vie du chaume. Si vous laissez la mousse s’accumuler sur la toiture ou si vous ne faites pas remplacer le chaume abîmé au fur et à mesure, votre toiture risque de montrer de premiers signes de faiblesse plus rapidement.

On notera qu’un toit de chaume neuf peut généralement être laissé 7 à 10 ans sans entretien. Ce n’est que par la suite qu’un entretien régulier est conseillé.
Faites estimer gratuitement le prix d’un toit de chaume

Où peut-on faire poser un toit en chaume ?

Si on cherche des villages au toit de chaume, on ira les trouver en Bretagne, en Normandie ou encore en Camargue. Ces trois régions sont certainement celles qui accueillent le plus de couvertures en chaume.

Néanmoins, il faut savoir que les toitures en chaume peuvent être posées dans la plupart des communes françaises. Nos artisans chaumiers interviennent ainsi partout en France, que ce soir sur des rénovations, des projets neufs ou sur le remplacement d’une autre couverture par du chaume.

Pour être utilisé, le chaume ne doit pas être interdit par le PLU ou les règles d’urbanisme locales. Il peut notamment être interdit dans certaines communes, mais aussi dans les zones classées ou à proximité d’un monument historique. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour en savoir plus.

Quel budget pour une toiture en chaume ?

Si c’est la question du budget qui vous intéresse, on considère que le prix de pose d’une toiture en chaume se situe entre 220 et 250 euros par mètre carré, dans le cadre d’une rénovation.

Sur une toiture de 95 mètres carrés, il faudrait ainsi prévoir un budget situé entre 20 900 et 23 750 euros TTC. À titre comparatif, le prix d’une toiture en tuiles de 95 mètres carrés dépassera rarement les 18 000 euros.

Naturellement, seul un devis de chaumier vous permet de vous assurer du coût exact des travaux. Si vous souhaitez une estimation gratuite, n’hésitez pas à contacter les Chaumiers Hauts-Normands.

Notre équipe, formée par un artisan chaumier en Normandie, est capable d’intervenir partout en France. Nous intervenons pour la rénovation, la pose ou l’entretien d’une couverture chaume.

    Devis de couvreur chaumier gratuit

    Besoin d'un couvreur chaumier ? Les Chaumiers Hauts Normands interviennent partout en France. Présentez-nous vos besoins en matière de toit de chaume, pour recevoir une estimation gratuite et sans engagement, partout en France et en Europe. Vous pouvez également nous contacter par téléphone au 07 55 53 27 92.