Toit de paille

En tant que chaumiers, il nous arrive régulièrement d’entendre parler de « toit de paille » pour désigner les toitures en chaume. Et cette appellation n’est pas toujours fausse ! Si vous êtes à la recherche d’un toit de paille pour une pergola ou une maison, il y a des risques que vous cherchiez en réalité une toiture en chaume. La paille et le chaume sont-ils le même matériau ? Qu’est-ce qu’un toit de paille ? Cette page vous explique tout sur le sujet !

Qu’est-ce qu’un toit de paille ?

Quand on entend parler de toit de paille, on parle généralement de deux types d’ouvrages radicalement différents. Si vous cherchez à connaître la toiture des maisons du Calvados ou de la Normandie (entre autres !), c’est au toit de chaume que vous faites allusion. Si vous parlez des fines toitures décoratives que l’on trouve sur les plages de cartes postales, vous parlez très certainement du toit de palme.

Les toitures en chaume, pour un ouvrage durable

Si vous voyez une maison en toit de paille, il s’agit en réalité d’une toiture en chaume. Parler de « paille » n’est pas nécessairement une erreur, car certains toits de chaume sont composés de paille de blé ou de seigle (selon la région).

La toiture en chaume est une couverture de toit paysanne utilisée depuis des millénaires :

  • Le toit est composé de bottes de chaume, à savoir des centaines de tiges liées entre elles, qui forment une couverture étanche et solide.
  • Les bottes sont liées les unes sur les autres, pour former une épaisseur de 30 à 40 centimètres en moyenne.
  • Le chaume est un matériau naturel, que les paysans récoltaient directement dans leur champ (quand il s’agissait de paille).
  • Les toitures en chaume de Camargue, de Bretagne ou d’ailleurs sont à la fois isolantes, écologiques et saines.

Si vous vous intéressez aux avantages et inconvénients d’un toit de chaume, nous avons rédigé un dossier complet sur le sujet. Il faut savoir que les toits de chaume existent encore de nos jours. Et pour preuve, notre équipe en pose de nouveaux chaque jour !

Toiture en paille

Un « toit de paille » sur une maison est réalisé avec des bottes de chaume, qui sont liées entre elles pour créer une toiture épaisse et durable.

Les toits de palme, pour une toiture décorative

On peut également parler de toit de paille pour désigner les couvertures légères qu’on retrouve parfois sur des pergolas rondes ou des pool house.

Il faut savoir qu’on peut tout à fait poser un toit de chaume sur une pergola, notamment si on veut profiter d’un espace extérieur protégé de la pluie et du soleil. Mais si vous avez en tête une couverture de toit très fine, et avant tout d’aspect décoratif, vous pensez certainement au toit de palme.

Le toit de palme est une toiture peu épaisse et de piètre qualité, souvent vendue en panneaux à agrafer. Il est réalisé avec des panneaux en feuilles de palme séchées. On le retrouve souvent dans les pays exotiques, lui qui sert à protéger les touristes du soleil.

Inutile d’appeler un poseur de chaume pour poser des panneaux en toit de palmes, eux qui ne sont pas du tout conçus pour durer ! Vous trouverez des panneaux prêts à poser… mais n’imaginez pas pouvoir atteindre la durée de vie d’un toit de chaume !

En résumé, le toit de paille décoratif est souvent un toit de palme, tandis qu’une toiture de maison en paille est systématiquement un toit de chaume.

Toit de paille

Le toit de palme est une toiture peu épaisse, avant tout conçue pour protéger du soleil. Elle est nettement moins solide qu’un toit de chaume !

Demandez gratuitement un devis pour un toit de chaume

Comment sont faits les toits de chaume ?

Si ce sont les couvertures de chaume qui vous intéressent, vous vous demandez peut-être pourquoi on ne parle pas systématiquement de toit de paille ? Eh bien tout simplement parce que le chaume peut être constitué par de nombreux végétaux différents. La définition du chaume fait en effet état de « tige de graminée » pour désigner ce matériau.  Les toits de chaume peuvent donc être en paille… mais pas seulement !

Les toitures en paille

Il faut bien comprendre que le toit de chaume était initialement une toiture paysanne. Les toits de chaume étaient effectivement réalisés avec de la paille, quand les paysans conservaient des tiges de blé ou de seigle, et les faisaient sécher.

Jusqu’à la première moitié du XXe siècle, les toits de chaume étaient légion dans les régions paysannes. Puis, l’industrialisation de l’agriculture a changé la manière de récolter. Les machines ne permettaient plus de conserver la paille pour en faire des toitures.

Parallèlement, le toit de chaume souffrait d’une réputation du « toit du pauvre » à cette époque, et a peu à peu été remplacé par des toitures jugées plus modernes, notamment la tuile mécanique

Les toits en joncs de roseaux

Mais il faut savoir que la composition du chaume dépend des régions. Couverture conçue avec des matériaux locaux, le toit de chaume était réalisé avec du jonc de roseaux dans les régions marécageuses. Les maisons au toit de paille en Camargue sont ainsi composées avec du roseau, de même que le célèbre toit normand.

De nos jours, c’est d’ailleurs essentiellement le jonc de roseaux qui est utilisé pour rénover ou construire des toits de chaume modernes. Chaumier en Normandie et partout en France, nous réalisons tous nos projets avec du jonc de roseau, car nous considérons que ce matériau offre le chaume le plus esthétique et le plus durable.

Certains de nos confrères, notamment en Bretagne, utilisent encore la paille de seigle. La paille de blé, quant à elle, n’est pratiquement jamais utilisée, elle qui est nettement plus médiocre que le seigle ou que le jonc de roseau.
Confiez-nous votre projet de toit de chaume pour maison ou pergola !

Quelle application pour un toit de paille ?

Vous aurez compris qu’un toit de paille peut tout à fait servir de couverture de toiture d’une maison. Nous parlons bien évidemment ici du toit de chaume !

Les couvertures en chaume forment d’excellents isolants thermiques et phoniques, et s’avèrent parfaitement étanches, pour de longues années. Après 7 à 10 ans, on conseille néanmoins un entretien de toit de chaume tous les 2 à 4 ans.

Un toit de chaume peut également être utilisé pour des édifices secondaires : une pool-house ou une pergola au toit de chaume auront l’intérêt de vous protéger du soleil, mais aussi de la pluie ! L’inconvénient ? Le prix d’un toit de chaume pour pergola reste élevé, et est donc réservé pour des structures conçues pour durer !

Si vous cherchez un simple toit de paille décoratif et à petit budget, privilégiez un toit de palme à poser vous-même. Mais gardez en tête que les deux solutions sont incomparables. Votre toit de palme risque de s’envoler au premier orage, tandis que votre toiture en chaume pour pergola ne bougera pas d’un poil (ou plutôt d’une tige !).

Toit de paille sur pergola

Un toit de chaume peut être utilisé sur des bâtiments secondaires, comme sur ce pool-house dont la toiture a été réalisée par nos soins !

Demandez un devis pour une toiture en paille ou en chaume !

Vous souhaitez réaliser une toiture en chaume pour une pergola, un carport ou tout simplement une chaumière ?

Dans ce cas, faites appel à des experts passionnés ! Les Chaumiers Hauts Normands vous accompagnent dans tous vos projets de toit en paille et en chaume :  

  • Rénovation et pose de toits de chaume,
  • Toit en paille pour pergola,
  • Pool house, abri de jardin ou cabane en toit de paille.

Naturellement, nos ouvrages en chaume sont des constructions durables et haut de gamme. Une fois encore, si vous cherchez une simple toiture en paille décorative pour pergola, mieux vaut acheter des panneaux de palme prêts à poser !

    Devis de couvreur chaumier gratuit

    Besoin d'un couvreur chaumier ? Les Chaumiers Hauts Normands interviennent partout en France. Présentez-nous vos besoins en matière de toit de chaume, pour recevoir une estimation gratuite et sans engagement, partout en France et en Europe. Vous pouvez également nous contacter par téléphone au 07 55 53 27 92.