Toit de chaume ; entretien complet

Toit de chaume et entretien sont des thématiques forcément liées. Et pour cause, bien entretenir votre couverture chaume va vous permettre de prolonger sa durée de vie. Mais la question de l’entretien des toits en chaume laisse parfois perplexe. Alors, comment entretenir un toit de chaume ? Laissez donc un couvreur chaumier vous conseiller !
Confiez-nous l’entretien de votre chaumière !

Pourquoi faut-il entretenir une toiture en chaume ?

Avant de revenir sur les différentes étapes d’entretien ou de réparation du chaume, il convient de rappeler l’importance d’un entretien régulier pour ce type de toiture.

Comme toutes les autres couvertures de toit, le chaume est constamment attaqué par les éléments :

  • La pluie, la neige et les intempéries, qui risquent de le faire moisir.
  • La végétation et la mousse (lichens, champignons, etc.), qui peuvent nuire à son étanchéité.
  • Le vent, qui peut abîmer ou déformer le chaume.
  • Le soleil, qui participe au vieillissement du chaume.

La spécificité des toits de chaume est qu’ils nécessitent un entretien bien spécifique. Par exemple, hors de question d’appliquer un traitement fongicide sur du chaume (antimousse et antialgues), car un tel traitement s’attaquerait aussi bien au chaume qu’à la mousse !

Dès lors, la question à se poser est simple : comment on entretient un toit en chaume ?

Toit de chaume : entretien résumé

Avant d’aller plus en détail dans chaque étape d’entretien de votre couverture, voici un résumé des actions d’entretien régulier d’un toit de chaume :

  • Chaque année : prenez le temps d’examiner l’état de votre toiture. Idéalement, balayez les feuilles mortes et les résidus pour éviter l’apparition de mousse.
  • Tous les 3 à 5 ans : faites intervenir un couvreur pour un entretien général. Il va réaliser le démoussage, le nettoyage et le remaniage du chaume.
  • Dès que nécessaire : il est important de réparer un toit de chaume abîmé. Mieux vaut contacter un chaumier en cas de dégât avéré (animaux, intempéries, vents, etc.).

Un toit de chaume neuf va généralement résister 8 à 15 avant de nécessiter un premier entretien. Par la suite, il est conseillé de faire intervenir un chaumier tous les 3 à 5 ans pour assurer la durée de vie optimale du chaume.

Toit de chaume : entretien

Mieux vaut faire intervenir régulièrement un couvreur chaumier pour l’entretien de sa toiture.

Gratuit : votre devis pour l’entretien d’un toit de chaume

Toit de chaume : entretien par étapes

L’entretien de votre chaumière va bien évidemment dépendre de son état et des éventuels problèmes que vous rencontrez. Une chose est sûre : plus votre toit de chaume est ancien, et plus il faudra prévoir un entretien régulier.

L’entretien d’une couverture chaume peut être réalisé de différentes manières, à adapter en fonction de l’état de votre toiture.

Le démoussage d’un toit de chaume

Dans les faits, le premier ennemi du chaume est la mousse. La mousse de toiture apparaît généralement du fait de la végétation ambiante. Si des feuilles s’accumulent sur votre chaume, elles peuvent devenir un terrain fertile pour la mousse.

Le problème ? La mousse  forme une plaque par-dessus le chaume, et va absorber l’humidité. Ainsi, elle va l’empêcher de sécher après une pluie. À long terme, le chaume situé sous la couche de mousse risque de moisir.

Vous l’aurez compris, il est essentiel de démousser un toit de chaume régulièrement :

  • Idéalement, on va éviter de laisser tous types de végétaux sur la toiture. Au printemps, on conseille de balayer la couverture ou d’y passer un râteau, de manière à dégager les feuilles mortes et toute trace de végétation.
  • En cas de mousse sur la toiture, le démoussage du toit de chaume se fait à la batte, ou avec un outil qui permet de gratter le chaume.
  • Généralement, la mousse doit être grattée. Au fur et à mesure des démoussages, un toit de chaume va perdre en épaisseur, ce qui est un processus normal. Un chaumier peut néanmoins ajouter de nouvelles bottes de chaume après le démoussage.
  • Certains chaumiers peuvent utiliser un fongicide pour toit de chaume. Ce dernier est généralement composé de cuivre ou d’ammonium quaternaire. Bien évidemment, il ne faut jamais utiliser un fongicide prévu pour les autres toitures (qui risquerait d’attaquer la paille !)

Si la mousse est déjà présente en grande quantité, il est impératif de faire appel à un couvreur pour toit de chaume, qui peut assurer l’entretien de votre toiture.

Sans cela, vous risquez de souffrir prochainement d’infiltrations d’eau dans la toiture.

À savoir : il est conseillé de ne pas laisser d’arbres pousser à proximité d’une chaumière. Les branches peuvent apporter de l’ombre, qui va empêcher au chaume de sécher parfaitement. Elles peuvent également apporter des feuilles mortes, qui vont couvrir la toiture de mousse. 

Démoussage d'un toit de chaume

Il est essentiel de démousser régulièrement un toit de chaume, pour prolonger sa durée de vie.

Le nettoyage d’une couverture chaume

Faut-il nettoyer un toit de chaume ? Dans les faits, il est primordial de retirer régulièrement les feuilles mortes et les détritus sur votre toiture (voir partie précédente). Un balayage de la toiture une à deux fois par an est largement suffisant à cet effet.

En revanche, il est inutile de chercher à nettoyer le chaume. C’est bien simple : il n’existe pas de produit nettoyant pour toiture en chaume !

Seul un rinçage à l’eau claire est conseillé sur les toits de chaume, et uniquement après un démoussage. Ce rinçage se fait à l’aide d’un simple tuyau d’arrosage, et a pour vocation d’éliminer les derniers résidus de mousse.

Important : un nettoyage trop régulier aurait tendance à abîmer la toiture plus qu’autre chose. Par ailleurs, n’utilisez JAMAIS de nettoyeur haute pression sur du chaume. Vous risqueriez tout simplement de déformer votre toiture !
Demandez gratuitement votre devis de couvreur chaumier

Le remaniage du chaume

Le chaume est composé de centaines de tiges assemblées sous forme de bottes. Naturellement, ces végétaux peuvent être abîmés par les intempéries, par des chocs ou encore par des animaux (notamment la fouine, dans les régions où elle est présente).

Le simple battage du toit de chaume, essentiel pour son démoussage, participe à réduire l’épaisseur du chaume.

Ainsi, il est essentiel de réaliser régulièrement le remaniage d’un toit de chaume. Artisan chaumier en Normandie, nous réalisons régulièrement ce type de travaux d’entretien.

Le remaniage consiste à ajouter de nouvelles bottes de chaume pour remplacer une épaisseur perdue, ou resserrer une botte de chaume devenue lâche. Cela permet non seulement d’assurer l’étanchéité de la couverture, mais aussi de garantir ses capacités d’isolation thermique et phonique.

À savoir : il faut savoir qu’une toiture en chaume perd en moyenne 3 à 5 mm par an d’épaisseur. Cette usure naturelle est contrebalancée partiellement par le remaniage.  

Les travaux de réparation et d’entretien

En complément d’un démoussage régulier, et du retrait des résidus végétaux sur votre toiture, il faut bien évidemment réparer votre toiture quand cela est nécessaire.

Ayez le réflexe d’examiner en détail votre toiture au moins une fois par an, et spécifiquement après de fortes tempêtes ou des épisodes venteux. Si les éléments de votre toiture sont déformés ou que vous remarquez des défauts, il faudra certainement faire intervenir un chaumier pour rénover les parties abîmées. De même, pensez à réagir si vous remarquez des trous d’oiseaux ou d’autres animaux dans la couverture.

Tout comme on ne laisserait pas une partie de sa toiture sans tuiles, il ne faut pas laisser un toit de chaume abîmé sans le réparer !

Lors d’une intervention, un couvreur chaumier fera spécifiquement attention à l’état du faîtage (arrête de la toiture), des rives et de tous les éléments particuliers (fenêtres de toit, lucarnes, cheminée, etc.).

Combien de temps dure un toit de chaume ?

Il est peu pertinent de parler d’entretien d’une toiture sans parler de fréquence d’entretien ou de durée de vie. Si vous vivez dans une maison au toit de chaume, mieux vaut bien vous renseigner sur sa fréquence de nettoyage ou de démoussage.

Fréquence d’entretien d’un toit de chaume

Pour commencer, il faut savoir qu’une toiture en chaume neuve ne nécessitera pas d’entretien avant de longues années.

Après la pose du toit, on considère que la première intervention d’un chaumier doit se faire entre 8 et 15 ans. Ce laps de temps avant le premier entretien dépend de l’exposition de la toiture. C’est l’examen général du toit qui va vous indiquer si le recours à un couvreur est nécessaire.

Par la suite, on conseille de faire réaliser un entretien complet tous les 3 à 5 ans. L’intervention d’un couvreur va permettre le démoussage, la réparation et l’ajout de nouvelles bottes de chaume.

À savoir : le toit de chaume est couvert par l’assurance décennale, comme toutes les autres couvertures. Voilà pourquoi un toit neuf est une garantie de tranquillité pour le propriétaire.

Toit de chaume : durée de vie

Sur une chaumière ancienne ou mal rénovée, il est bon de savoir s’il faut prévoir un entretien ou un remplacement. Concrètement, la durée de vie d’un toit de chaume oscille entre 40 et 60 ans dans la plupart des cas.

La qualité et la fréquence d’entretien vont jouer pour beaucoup sur cette durée de vie. Si vous achetez une chaumière dont la toiture a plus de 30 ans et vous semble très mal entretenue, il faudra peut-être prévoir des frais de remplacement.

Quelle est la durée de vie d'un toit de chaume

Certains signes d’usure ne trompent pas. Si vous voyez apparaître des fils de fer sous le chaume, il est certainement nécessaire de repiquer, voire de refaire la toiture.

Faites estimer gratuitement le prix d’entretien de votre toiture chaume

Quel est le coût d’entretien d’un toit de chaume ?

Pour conclure sur le sujet, il paraît intéressant de se pencher sur le prix d’entretien d’un toit de chaume. Il faut savoir que seul un chaumier peut réaliser sérieusement l’entretien du chaume. Si vous le souhaitez, les Chaumiers Hauts Normands peuvent intervenir partout en France pour entretenir votre toiture (y compris si nous ne l’avons pas posée).

Du côté des tarifs, le prix d’entretien d’une toiture en chaume se situe entre 15 et 30 euros par mètre carré en moyenne. Ce budget vous permet de profiter d’un examen complet de la toiture, d’un démoussage, d’un remaniage et de réparations sommaires.

Sur une toiture très ancienne ou fortement abîmée, des frais supplémentaires peuvent être nécessaires. Un bon couvreur chaumier aura tendance à vous conseiller et à vous informer sur l’entretien régulier du chaume. C’est d’ailleurs à cet effet que nous vous proposons cette page !

Si vous souhaitez une estimation précise du tarif d’entretien de votre maison au toit de chaume, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons vous proposer un devis gratuit et sans engagement pour la réparation ou l’entretien d’une couverture en chaume.

    Devis de couvreur chaumier gratuit

    Besoin d'un couvreur chaumier ? Les Chaumiers Hauts Normands interviennent partout en France. Présentez-nous vos besoins en matière de toit de chaume, pour recevoir une estimation gratuite et sans engagement, partout en France et en Europe. Vous pouvez également nous contacter par téléphone au 07 55 53 27 92.